Un stage d’équi-thérapie pour des enfants déficients auditifs

Organisatrice de sorties sportives pour des enfants déficients auditifs, l’association Chloé mise sur l’équi-thérapie et organise un stage financé par la Fondation Harmonie Solidarités.

L’association Chloé, née de l’initiative de parents d’enfants déficients auditifs, a pour but de favoriser l’intégration sociale, culturelle et scolaire en milieu ordinaire des enfants sourds et malentendants s’exprimant oralement.

« Il s’agit de parents qui ont fait le choix de privilégier l’apprentissage d’une langue orale pour leur enfant, malgré le handicap », souligne Christine Bourdin, présidente de l’association.

Cela signifie utiliser les nouvelles technologies, faire appel à des orthophonistes spécialisés pour pratiquer la méthode verbo-tonale, ou apprendre la langue française parlée complétée qui permet de lever les ambiguïtés liées à la lecture labiale.

Faire évoluer l’image associée au handicap

Afin de permettre aux enfants d’acquérir les codes sociaux indispensables à la vie en société, et de faire évoluer l’image associée à la surdité – celle de l’enfant sourd-muet – l’association propose aussi différentes activités en famille. Séances d’art thérapie deux fois par mois, sorties d’escalade, patinoire, piscine…

L’association Chloé soutient au moins une activité chaque année, tant en apportant un coup de pouce financier qu’en allant à la rencontre des éducateurs ou personnes au sein des associations pour leur expliquer les spécificités liées au handicap auditif. Le partenariat avec une association sportive de lutte, au sein d’un groupe mêlant entendants et non-entendants, s’est traduit par des effets immédiats sur les enfants : épanouissement, estime de soi, confiance et identification sociale…

Au contact des chevaux

…D’où l’idée de généraliser cette action à d’autres activités sportives, et plus particulièrement à un stage d’équitation pour un groupe de 12 enfants au sein d’un centre équestre spécialisé. La médiation animale, avec le cheval pour acteur, a en effet fait ses preuves de longue date. Elle permet à l’enfant de prendre confiance en lui, de maîtriser ses angoisses grâce aux jeux, tout en lui apprenant le respect de l’animal, donc des autres, et des règles de sécurité.